À quelle hauteur les drones peuvent-ils voler ? (Légalement et Physiquement)

Bien qu’il existe des drones capables de voler physiquement à des milliers de pieds, vous ne pouvez faire voler votre drone légalement qu’à une altitude maximale de 400 pieds ou 120 mètres.

Hé, merci de m’avoir rejoint dans le guide d’aujourd’hui. Je m’appelle Larry et je pilote des drones grand public depuis près de 10 ans. Alors que le drone a la capacité de voler entre les avions à 7 miles dans les airs, j’ai toujours été dans la limite d’altitude de 400 pieds.

Dans l’article complet d’aujourd’hui, j’expliquerai comment les drones peuvent voler haut, à la fois techniquement et légalement. Je vais également vous expliquer les risques auxquels vous faites face si vous faites voler le drone trop haut.

Plongeons-nous !

À quelle hauteur les drones peuvent-ils voler légalement ?

La Federal Aviation Administration (FAA) a mis en place une série de lois pour réglementer le fonctionnement en toute sécurité des drones pour les pilotes de drones grand public et récréatifs. La règle la plus importante que vous devez suivre est que Vous ne pouvez pas faire voler votre drone à plus de 400 pieds au-dessus du sol.

Par conséquent, les pilotes de drones récréatifs, comme moi, ne peuvent faire voler le drone qu’à 400 pieds au-dessus de nos têtes. Cependant, les pilotes de drones commerciaux peuvent demander une dérogation pour avoir dépassé la limite de 400 pieds dans certaines circonstances.

La FAA limite l’altitude maximale des drones à 400 pieds car la plupart des activités d’aéronefs pilotés commencent à 500 pieds. Bien que les avions et les hélicoptères commencent au niveau du sol, cela ne devrait pas poser de problèmes car vous n’êtes pas autorisé à piloter des drones à proximité des aéroports.

Par conséquent, lorsqu’un avion ou un hélicoptère est suffisamment éloigné d’un aéroport où les drones peuvent voler légalement, l’aéronef piloté doit être à au moins 500 pieds dans les airs à tout moment. Une distance tampon de 100 pieds a été placée pour éviter les rencontres rapprochées entre les drones et les avions pilotés.

En passant, les lois britanniques sur les drones ont une limite d’altitude maximale 500 pieds (152 mètres). En effet, les Britanniques n’ont pas installé de supports de 100 pieds de haut.

Que signifie 400 pieds ?

Vous devez vous rappeler que 400 pieds signifie 400 pieds au-dessus du sol et non 400 pieds de votre emplacement. Par exemple, si vous commencez sur une colline à 100 pieds au-dessus du sol, vous ne pouvez faire voler votre drone qu’à 300 pieds plus haut.

Par conséquent, vous devez vous limiter à 400 pieds du sol et non du point de décollage du drone.

Heureusement, la plupart des drones ont des limiteurs intégrés qui les empêchent de voler au-dessus de 400 pieds. Alors que les drones peuvent facilement voler à plus de 400 pieds dans les airs, le micrologiciel ne vous permet pas d’enfreindre la loi. Cependant, certains drones vous permettent de désactiver les limites tandis que d’autres ne le font pas.

À quelle hauteur les drones peuvent-ils voler physiquement ?

Sans restrictions légales, les drones peuvent voler bien au-dessus de 400 pieds dans le ciel. Le fabricant de drones grand public haut de gamme DJI permet aux utilisateurs de faire voler leurs drones jusqu’à 500 mètres ou 1 640 pieds. Ce n’est que si vous acceptez un accord stipulant que vous acceptez l’entière responsabilité des accidents qui pourraient survenir.

Néanmoins, le YouTuber néerlandais MarkyMark a fait voler son drone DJI Mini 2 à 5 347 pieds ou 1 630 mètres dans le ciel. Cependant, cela se fait sous surveillance et dans un espace aérien contrôlé.

Un autre IronMan FPV YouTuber fait voler son drone DJI FPV à 4 500 mètres ou 14 764 pieds dans les airs.

Mais, encore une fois, cela a été fait sous la supervision et la permission des autorités. Par conséquent, vous ne pouvez pas faire voler votre drone au-dessus de 400 pieds sans l’autorisation et l’autorisation des autorités réglementaires.

Les risques de piloter un drone sont-ils trop élevés ?

Les pilotes de drones récréatifs ne doivent pas faire voler leur drone au-dessus de 400 pieds. Cependant, les pilotes de drones commerciaux peuvent piloter leur drone à plus de 400 pieds à moins que le drone ne vole dans un rayon de 400 pieds d’une structure et ne vole pas à plus de 400 pieds au-dessus de la limite supérieure immédiate de la structure.

Par conséquent, les pilotes de drones commerciaux peuvent faire voler leur drone à 400 pieds au-dessus du point le plus élevé d’un gratte-ciel s’ils filment à des fins commerciales.

Si vous êtes pris en train de voler le drone au-dessus de 400 pieds, vous pouvez être condamné à une amende ou poursuivi. Non seulement vous serez pénalisé par la loi, mais vous ne serez probablement plus autorisé à piloter des drones. La plupart des pays prennent au sérieux les lois sur l’aviation, et je ne recommande pas de risquer de faire voler votre drone à plus de 400 pieds.

FAQ

Maintenant que vous comprenez à quelle hauteur les drones peuvent voler, jetons un coup d’œil à certaines des questions fréquemment posées que je reçois à propos des drones. Vous pouvez avoir une question similaire qui peut clarifier toute confusion que vous pourriez encore avoir.

Les drones peuvent-ils voler aussi haut que les avions ?

Les drones grand public haut de gamme comme DJI peuvent facilement voler au-dessus des nuages ​​aussi haut qu’un avion. Vous pouvez rechercher “drone max altitude” sur YouTube et trouver des dizaines de vidéos de drones volant aussi haut que des avions. Cependant, ils ont été filmés sous surveillance et dans un espace aérien contrôlé.

Que se passe-t-il si vous volez au-dessus de 400 pieds avec un drone ?

Techniquement, rien ne se passe à moins que les autorités ne vous attrapent en train de piloter le drone au-dessus de 400 pieds. Cependant, il est difficile pour les autorités d’évaluer à quelle hauteur se trouve un drone et où se trouve le pilote. Par conséquent, vous pourrez peut-être vous en sortir en faisant voler votre drone au-dessus de 400 pieds. Néanmoins, je recommande fortement de rester dans la limite de 400 pieds pour éviter les risques pour la sécurité avec les avions.

À quelle hauteur les drones DJI peuvent-ils voler ?

DJI permet aux pilotes de drones de voler jusqu’à 500 mètres ou 1 640 pieds dans les airs à la réception d’un accord indiquant que le pilote accepte toute responsabilité en cas d’accident pouvant survenir. Cependant, les règles de la FFA aux États-Unis stipulent que les pilotes de drones récréatifs doivent voler à moins de 400 pieds pour éviter les interférences avec des avions plus gros.

Les drones peuvent-ils voler sur la lune ?

Parce que la lune est à 384 000 kilomètres de la Terre, les drones ne peuvent pas voler vers la lune. À moins que la NASA ou SpaceX ne demandent explicitement aux drones de voler vers la lune, les missions lunaires sont hors de question. De plus, la lune n’a pas d’atmosphère, donc le drone ne pourra pas bouger même si les hélices tournent.

Fermeture d’esprit

Alors que de nombreux drones grand public haut de gamme ont une plage d’altitude de 10 kilomètres ou 6,2 miles, vous pouvez piloter un drone jusqu’à 400 pieds légalement. Ces lois sur l’aviation sont mises en œuvre pour éviter les collisions avec des aéronefs pilotés tels que des avions et des hélicoptères.

Mais maintenant je veux t’entendre ! Possédez-vous un drone, et si oui, quel modèle avez-vous ? Depuis combien de temps pilotez-vous des drones ? Avez-vous d’autres questions sur la hauteur à laquelle les drones peuvent voler ? Faites-le moi savoir en fournissant une réponse rapide ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *