Pont de pierre & Explosion de couleurs (Montréal) • Photo …

Devinez de quoi les gens se plaignent le plus à Montréal? Tu as tout à fait raison, la météo. Ici les hivers sont longs, froids avec de fréquentes tempêtes de neige violentes. Le printemps est presque inexistant; il semble que l’hiver se transforme en été en quelques semaines seulement. De plus, avoir de la neige en mai n’est pas une anomalie. Les étés sont courts et humides. L’automne est probablement la meilleure saison ici, mais c’est un hasard selon l’année.

Cette année, difficile de se plaindre de la météo. L’hiver a été doux. Même le printemps n’était pas mal du tout, ce qui n’arrive pas souvent ici. L’été a été long, chaud et relativement sec. La chute n’a pas non plus déçu; c’était long et sec. Mais ce qui m’a le plus excité, c’est qu’il était plein de couleurs. C’était un changement bienvenu après quelques années de feuillage terne.

L’un de mes endroits préférés pour capturer le feuillage d’automne est le parc national du Mont Saint Bruno, situé à seulement 15 km de Montréal. Il est relativement petit (9 km²), mais il regorge de petits lacs disséminés dans la région. Et savez-vous ce qui est plus excitant pour un photographe qu’une forêt d’automne colorée ? Les reflets de la forêt d’automne colorée dans l’eau calme des lacs.

J’essaie de visiter le Mont Saint Bruno au moins une fois par automne, et cette année ce n’était pas une exception. J’ai passé toute la journée à faire de la randonnée dans le parc entre les lacs, à la recherche des reflets parfaits.

Et c’est devenu une tradition pour moi de prendre une photo de plus du petit pont piétonnier en pierre entouré d’une explosion de couleurs.

Pont de pierre & Explosion de couleurs (Montréal) 1

Tournage

Le principal défi de cette année était de trouver l’endroit dégagé par de grands buissons et des branches d’arbres. Comme je ne trouvais pas l’endroit idéal, j’ai décidé de prendre une photo plus large de la scène pour la recadrer plus tard dans Lightroom et supprimer les obstructions indésirables dans Photoshop.

Avant de prendre la photo, j’ai pu constater que la lumière était très dynamique avec le ciel clair en arrière-plan et l’eau sombre au premier plan. Comme je n’étais pas tout à fait sûr de devoir encadrer mes prises de vue ou non, j’ai activé l’histogramme dans le viseur de mon Fuji XT2 et je me suis assuré de pouvoir capturer toute la gamme de lumière en une seule prise.

Ci-dessous, un histogramme de Lightroom. Comme vous pouvez le voir, l’histogramme est très large, mais les hautes lumières et les ombres ne sont pas écrêtées.

Pont de pierre & Explosion de couleurs (Montréal) 2
Histogramme dans Lightroom
Pont de pierre & Explosion de couleurs (Montréal) 3
Image originale non modifiée

Édition et traitement

Il s’agissait d’un flux de travail de traitement RAW unique.

Pour traiter la photo présentée, j’ai utilisé ma collection prédéfinie de couleurs d’automne mise à jour et restructurée.

Si vous possédez déjà la Fall Colors Preset Collection, vous pouvez télécharger la nouvelle version sans frais. Vous pouvez vous connecter à l’espace membre ici.

Lightroom (50%) – 15min

Étape #1 – Recadrage

Comme d’habitude, j’ai commencé le montage en m’attaquant à la composition. j’ai utilisé le Superposition de recadrage outil pour rendre la composition plus serrée. Mon intention initiale était de changer le format d’image de 3:2 à un format 16:9 plus panoramique. Mais après avoir expérimenté, j’ai décidé de conserver le format d’image d’origine.

Pont de pierre & Explosion de couleurs (Montréal) 4

Étape #2 – Édition rapide de Lightroom

Ensuite, je suis passé à mon flux de travail standard basé sur des préréglages que j’appelle Édition rapide de Lightroom.

Voici 10 looks différents que j’ai réussi à produire :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *