Trépied vs Monopode – Lequel devriez-vous utiliser ?

Trouver le moment parfait, prendre une photo est une chose difficile en soi, mais la gâcher à cause de vos mains tremblantes est encore pire.

Pour obtenir une meilleure stabilisation lors de la prise de vue, des outils comme un trépied et un monopode existent.

La vraie question ici est :

S’ils font la même chose, c’est-à-dire la stabilisation – lequel dois-je choisir Trépied ou Monopode.

Le trépied et le monopode ont tous deux leurs avantages et leurs inconvénients. Pour vous faciliter la tâche, je vais vous expliquer étape par étape ce qu’ils font et quelles sont leurs faiblesses et leurs forces.

Qu’est-ce qu’un trépied ?

Vous êtes probablement assez familier avec le trépied, même si vous n’en avez jamais possédé, vous en avez probablement vu un.

C’est un appareil à trois pieds que la plupart des photographes utilisent pour supporter leur appareil photo et tout type d’équipement supplémentaire dont ils disposent, comme les flashs et autres ; mais la plupart du temps, ils l’utilisent pour obtenir une stabilisation bien meilleure que celle qu’ils peuvent obtenir à la main.

Les trépieds sont de toutes formes et tailles différentes. Ils sont fabriqués en aluminium et en carbone, certains sont compacts et faciles à transporter, d’autres sont lourds et robustes.

La plupart des gens optent pour un modèle léger, qui est un trépied en carbone, mais celui-ci coûte également plus cher que son homologue en aluminium.

En plus du trépied, vous aurez besoin d’une rotule compatible. Certains trépieds incluent une rotule, d’autres doivent être achetés séparément.

Les plus courantes que vous rencontrerez sont la tête fluide, la tête panoramique et inclinable et les têtes de cardan – elles ont toutes leur propre objectif, cela dépend donc principalement du type de photographie.

Qu’est-ce qu’un monopode ?

Tout comme le TRI dans les trépieds signifie “trois” – impliquant le nombre de jambes, Mono sur monopode signifie – un.

En termes simples, ce sont des supports à une jambe pour votre appareil photo et ses équipements. Il existe en différentes tailles, prenant en charge différentes limites de poids.

Alors qu’un trépied peut offrir une meilleure stabilisation, car il est à trois pieds et plus lourd, d’un autre côté, le monopode offre plus de polyvalence dans les mouvements, et ils sont beaucoup plus rapides à installer que leurs pairs à trois pieds.

Alors que certains monopodes ont des rallonges de jambes pour les faire tenir au sol, ils ne pourront jamais rivaliser ou remplacer un trépied sur cet aspect.

Les avantages et les inconvénients d’un trépied :

Il ne fait aucun doute qu’un trépied vous offre plus de stabilité qu’un monopode, et c’est pour une raison évidente.

Tant qu’il n’y a pas de vent violent ou de tornade, vous pouvez simplement installer votre trépied et retirer votre appareil photo.

Il s’installera confortablement sur le trépied et offrira une grande stabilité pour les longues vitesses d’obturation.

Alors que sa taille et son poids pourraient être sa force, c’est sa faiblesse en même temps. Les trépieds font au moins trois fois la taille et le poids d’un monopode (voir ce que j’ai fait là-bas).

Tout cela en fait une douleur pour voyager. Vous devrez le configurer et trouver les endroits parfaits, ce qui signifie que vous risquez de perdre de superbes photos.

De plus, de nombreux endroits bondés, en particulier les attractions touristiques, auront des règles «Pas de trépieds», cela peut sembler drôle, mais un trépied peut créer un piège.

De plus, le prix pourrait être quelque chose que nous pouvons considérer comme un escroquerie. Comparé à un monopode, un trépied coûtera toujours plus cher en raison du plus grand nombre de matériaux et de pièces individuelles.

Quand devriez-vous utiliser un trépied :

Vous trouverez ci-dessous quelques types de photographie qui fonctionneront mieux avec un trépied.

Photographier de longues expositions :

Un exemple parfait pour un trépied serait les longues expositions – où vous essayez de capturer le mouvement du monde qui vous entoure en ouvrant la vitesse d’obturation pendant de longues périodes mesurées en secondes.

Et il n’y a aucun moyen de tenir l’appareil photo immobile, sans trembler dans vos mains ; oui, même un professionnel ne gérera pas ce droit.

Mais un trépied le fera à coup sûr.

Photographier des paysages :

Nous aimons tous un beau paysage, mais ce n’est pas quelque chose qui se fait facilement.

La photographie de paysage nécessite une petite ouverture pour augmenter au maximum la profondeur de champ, et en même temps, elle doit être nette du premier plan à l’arrière-plan.

Pour ce faire, vous devez équilibrer la petite ouverture en utilisant une vitesse d’obturation plus longue.

Encore une fois, la plupart du temps, cela dépassera le point auquel vous pouvez le faire à la main.

C’est alors que le trépied entre en jeu.

Photographier les étoiles (Astrophotographie):

Il est pratiquement impossible d’obtenir de superbes photos, de la voie lactée, des étoiles ou de l’astronomie en général, sans trépied.

Sans trépied, vous constaterez que vos images deviennent floues par de minuscules vibrations. Même si vous avez un appareil photo uniquement conçu pour l’astrographie, il sera affecté par les tremblements.

L’astrophotographie ou les situations de faible luminosité nécessitent des temps d’exposition estimés en secondes et parfois même en heures et minutes, et pour tirer le meilleur parti de ces images, vous avez besoin de patience et bien sûr d’un trépied.

Les avantages et les inconvénients d’un monopode :

Non seulement avec les accessoires de photographie, mais en général, les gens ont toujours choisi l’option la plus compacte et la plus légère.

C’est aussi le cas des monopodes.

Ils sont toujours plus petits et plus légers qu’un trépied, ce qui se traduit par une grande liberté de mouvement et bien sûr une portabilité/un rangement facile.

Contrairement au trépied, vous pourrez faufiler le monopode dans un environnement encombré et pourrez même utiliser sa petite jambe unique pour le placer.

D’un autre côté, l’inconvénient ici est qu’un monopode n’offrira jamais la stabilité d’un trépied.

Cela enlève le poids de votre appareil photo et le maintient suffisamment haut et stable, mais vous devez toujours tenir le monopode d’une main ; ce qui signifie qu’il limite l’usage des mains.

Quand utiliser un monopode :

Vous trouverez ci-dessous quelques types de photographie qui fonctionneront mieux avec un monopode.

Photographier le sport :

L’objectif principal de l’utilisation d’un monopode dans la photographie sportive est de maintenir à la fois l’objectif et l’appareil photo stables. Surtout quand on sait qu’on achète pour utiliser un téléobjectif, qui est l’objectif principal qu’utilisent les photographes sportifs.

Mais ils ont aussi tendance à passer de temps en temps à des lentilles courtes. Et c’est là que le monopode facilite les choses, car il est assez facile à installer grâce à son facteur de forme compact.

La photographie sportive peut être réalisée à des vitesses d’obturation lentes pour arrêter les mouvements, mais également à des vitesses d’obturation élevées pour éliminer les mouvements de l’appareil photo qui affectent l’image finale.

Photographier des festivals de musique :

Si vous êtes un photographe de musique, un monopode est idéal pour vous, vous ne voulez pas apporter un trépied sur un mosh pit, n’est-ce pas ?

Ou dans n’importe quel concert en général, puisqu’ils sont bondés de monde, même si vous deviez photographier à travers la scène, un trépied serait une douleur et limiterait énormément votre liberté.

Un monopode vous donnera la flexibilité de vous déplacer et de capturer des photos/vidéos tout en vous donnant la possibilité de vous étendre et d’obtenir des photos d’en haut.

Vidéographie :

Un monopode est aussi un magnifique outil pour les vidéastes et pas seulement pour les photographes.

Il les récompense avec une grande valeur de production et, en raison de sa légèreté et de sa portabilité, il leur profite parfaitement.

Nous avons vu dans des films ou des clips cinématographiques en général, où le sujet se déplace assez rapidement et la caméra le suit sous différents angles, ce qui est très probablement fait par un monopode ; alors oui, vous avez l’idée, style run and gun.

Point culminant, conclusions :

La question du monopode contre le trépied est le genre de liberté contre la solidité quand il s’agit de cela.

Comme je l’ai mentionné ci-dessus, un trépied offrira toujours plus de stabilité qu’un monopode, et un monopode sera toujours plus léger et plus petit qu’un trépied.

Nous avons également remarqué qu’un trépied fonctionne à merveille sur les paysages ou comme la photographie alors qu’un monopode était un excellent choix pour les environnements encombrés.

Donc, en fin de compte, tout se résume au type de photographie que vous prenez et à ce que vous cherchez à capturer.

Le trépied et le monopode sont des outils que vous devriez sérieusement considérer car ils en bénéficient à bien des égards.

Voilà, j’espère avoir été clair et utile.

Bonne photographie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *