Comment utiliser le canon eos m50

Comment utiliser le canon eos m50

Le Canon EOS M50 utilise un capteur CMOS APS-C de 24,2 mégapixels. Le capteur a une plage ISO native de 100 à 25 600 et c’est le même capteur que le Canon M50.Ce petit appareil photo est certainement une excellente option à la fois pour les débutants et les photographes plus avancés. Il est facile à transporter partout, offre une excellente qualité d’image et des fonctions fiables de mesure et de balance des blancs automatique. Grâce au nouveau processeur d’images DIGIC 8, le M50 peut atteindre une vitesse de 10 images par seconde en mode AF simple. Si vous souhaitez suivre votre sujet en utilisant l’AF continu, la vitesse tombe à 7,4 images par seconde.

Si vous êtes novice dans le domaine de la photographie numérique ou des appareils photo Canon, je suis sûr que ce guide plein de conseils et d’astuces vous permettra de vous familiariser avec les différents réglages, caractéristiques et fonctionnalités du Canon M50. Il est maintenant temps d’allumer votre appareil photo et d’appuyer sur le bouton Menu. Vous allez pouvoir suivre ce guide page par page. Veuillez noter que pour afficher toutes les pages, vous devez placer le sélecteur de mode de l’appareil photo sur Av, Tv ou M. (En mode Full Auto, certains paramètres sont configurés automatiquement).

De plus, si vous souhaitez voir l’interface de la caméra en noir au lieu du blanc éclatant, changez la couleur du menu dans : Paramètres du niveau d’affichage – Affichage du menu – Standard.

Système de menus du Canon EOS M50

Le menu de prise de vue (icône rouge de l’appareil photo)

Qualité de l’image : vous devez avant tout décider si vous voulez prendre des photos RAW ou JPEG. Le format brut enregistre toutes les données du capteur, tandis que le format JPEG est un fichier beaucoup plus petit dans lequel toutes sortes d’informations sont déjà intégrées. La plupart des photographes sérieux utilisent le format RAW, car c’est le fichier le plus flexible pour travailler avec une application comme Adobe Lightroom.

Vous pourrez, par exemple, récupérer plus de couleurs dans les hautes lumières de votre image et extraire plus de détails des ombres avec un fichier brut qu’avec un fichier Jpeg. Le seul inconvénient est la taille des fichiers et le fait que vous devrez bien sûr les développer ultérieurement. La taille moyenne des fichiers RAW est de 15,5 Mo et celle des fichiers JPEG de 7,4 Mo avec le M50.

Vous verrez qu’il existe également une option cRAW, un format qui utilise une compression avec perte pour réduire la taille des fichiers d’environ 40 %. Ce format peut être utilisé sans problème, la détérioration est négligeable.

Qualité d’imageTaille de l’image (format d’image 3:2) Prises de vue / Carte UHS-1 de 32 GoMax. coups par rafale
Grande amende6000 x 4000 pixels 3651Environ. 33
Grande Normale6000 x 4000 pixels 6782Environ. 33
   
Moyen fin3984 x 2656 pixels 6645Environ. 30
Moyenne Normale3984 x 2656 pixels 11741Environ. 30
   
Petite amende2976 × 1984 pixels 9948Environ. 29
Petit Normal2976 × 1984 pixels 16455Environ. 29
   
Petit 22400 x 1600 pixels 16874Environ. 30
CRU6000 x 4000 pixels 1084Environ. dix
RAW+Grand Fin6000 x 4000 pixels 835Environ. dix

Si vous décidez de prendre des photos Jpeg, vous pouvez choisir entre les formats Large, Medium ou Small, chacun avec un réglage Fin ou Normal. Consultez le tableau ci-dessus pour connaître la taille relative des pixels pour chaque réglage. Je conseille bien sûr les réglages Large et Fine.

Rapport d’aspect de l’image fixe : il décrit la taille de l’image en carré (1:1) ou en largeur (16:9). Il est exprimé sous forme de chiffre, comme ceci : largeur:hauteur (la largeur vient toujours en premier). Le rapport d’aspect du capteur APS-C est de 3:2, et vous devez l’utiliser si vous souhaitez utiliser toute la surface du capteur. Le recadrage peut également être effectué ultérieurement.

  • 3:2 : la dimension native du capteur du M50.
  • 4:3 : résolution native d’un appareil photo micro-four-thirds .
  • 16:9 : pour une perspective plus large.
  • 1:1 : un réglage carré de base.

Révision de l’image : Vous pouvez modifier la durée d’affichage de l’image sur l’écran LCD après que votre M50 l’ait écrite sur la carte mémoire. Vous pouvez régler la durée d’aperçu de 2 à 8 secondes ou afficher l’image jusqu’à ce que vous éteigniez l’appareil photo. Vous pouvez aussi le désactiver si vous ne voulez pas de cette fonction. Je la désactive car je peux toujours appuyer sur le bouton de lecture si je décide de revoir une photo que je viens de prendre…

  • Off
  • 2 sec
  • 4 sec
  • 8 sec
  • Maintenir

Correction des aberrations de l’objectif : la technologie numérique permet d’ajuster les images dans l’appareil photo. L’un des domaines où cela peut être utile est la correction de la performance optique. En cartographiant les performances de chaque appareil photo et objectif à différentes distances focales, distances de mise au point manuelle et ouvertures, il est possible de corriger ces irrégularités et de rapprocher les performances de l’objectif de la “perfection”. Ces corrections ne sont disponibles que pour les photos capturées au format de fichier JPEG. Il n’y a aucune raison de les désactiver, sauf si vous constatez un ralentissement lors de la prise de vue en mode rafale. Dans ce cas, cela pourrait être la raison

  • Correction de l’éclairage périphérique : C’est ce qu’on appelle la chute de lumière de l’objectif, la chute dans les coins ou le vignettage.
  • Correction de la distorsion : Si vous photographiez avec un objectif grand angle, vous avez peut-être remarqué qu’à l’extrémité du grand angle, vous trouverez très probablement une certaine distorsion. Cette fonction corrige la distorsion pour tous les objectifs de la base de données des objectifs.
  • Digital Lens Optimizer : Effectue une correction de haut niveau pour l’aberration de l’objectif dans la caméra.
  • Correction de l’aberration chromatique : supprime automatiquement les franges de couleur dues à l’aberration chromatique.
  • Correction de la diffraction : une correction spécifique à l’appareil photo et à l’objectif qui utilise un profil de l’objectif utilisé pour améliorer les effets de la diffraction causés par les petites ouvertures (généralement f/11 et au-delà où il y aura une diminution de la netteté).

Contrôle du flash : Cet élément de menu vous permet de régler la puissance du flash. L’option Contrôle du flash vous permet également de personnaliser quelques autres aspects du flash intégré ainsi que de contrôler une tête de flash externe.

  • Déclenchement du flash : Normalement, cette option est réglée sur Activé. Si vous voulez désactiver le flash, vous pouvez choisir Disable à la place. Cependant, dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire d’effectuer cette opération (il suffit de fermer le flash externe situé sur le dessus de l’appareil photo si vous ne souhaitez pas utiliser le flash).
  • Compteur E-TTL II : Cette option vous permet de passer de l’approche de mesure par défaut du flash, appelée Evaluative. Dans ce mode, l’appareil photo expose l’arrière-plan en utilisant la lumière ambiante lorsque cela est possible, puis règle la puissance du flash pour servir de lumière d’appoint sur le sujet. Si vous sélectionnez plutôt l’option Moyenne, le flash est utilisé comme source de lumière principale, ce qui signifie que la puissance du flash exposera la totalité de la scène sans dépendre de la lumière ambiante. En général, cela se traduit par un éclairage au flash plus puissant (et éventuellement dur) et des arrière-plans sombres.
  • Réduction des yeux rouges : Lorsque le flash est utilisé dans un environnement à faible luminosité, les yeux du sujet peuvent apparaître rouges sur l’image. Les yeux rouges se produisent lorsque la lumière du flash se reflète sur la rétine des yeux. La fonction de réduction des yeux rouges de l’appareil photo allume la lampe de réduction des yeux rouges qui projette une lumière douce dans les yeux du sujet pour réduire le diamètre de la pupille ou de l’iris. Une pupille plus petite réduit les risques d’apparition des yeux rouges.
  • Synchro lente : La synchro lente est une fonction présente sur de nombreux appareils photo qui indique à votre appareil de prendre des photos avec un obturateur plus long et en déclenchant le flash. Cela signifie que vous obtenez le meilleur des deux mondes ci-dessus et que vous pouvez à la fois obtenir une photo relativement nette de votre sujet principal et obtenir une certaine lumière ambiante de l’arrière-plan et du premier plan.
  • Sécurité FE : l’appareil photo modifie automatiquement la valeur de l’obturateur ou de l’ouverture lorsque le flash se déclenche afin d’éviter de surexposer et d’éteindre les hautes lumières de la scène.
  • Réglages du flash intégré :

Si vous mettez cette option en surbrillance et appuyez sur Set, vous affichez l’écran illustré ici.

Mais les options réglables sur le M50 dépendent du fait que vous réglez la première option, Flash intégré, sur le déclenchement normal, ou sur l’un des deux réglages qui permettent au flash intégré de déclencher des flashes hors appareil photo.

Les autres options disponibles pour le fonctionnement normal du flash fonctionnent comme suit :

  • Synchronisation de l’obturateur : Par défaut, le flash se déclenche au début de l’exposition. Cette synchronisation du flash, connue sous le nom de synchronisation du 1er rideau, est le meilleur choix pour la plupart des sujets. Toutefois, si vous utilisez un obturateur très lent et que vous photographiez un objet en mouvement, la synchronisation du 1er rideau fait apparaître le flou résultant du mouvement devant l’objet, ce qui n’a pas beaucoup de sens sur le plan visuel.Pour résoudre ce problème, vous pouvez changer l’option de synchronisation de l’obturateur en synchronisation du 2ème rideau, également appelée synchronisation du rideau arrière. Dans ce mode de flash, les traînées de mouvement apparaissent derrière l’objet en mouvement. Le flash se déclenche deux fois dans ce mode : une fois lorsque vous appuyez sur le bouton et une autre fois à la fin de l’exposition.
  • Correction de l’exposition au flash : Ce paramètre permet de régler la puissance du flash intégré.

Le M50 dispose de quatre options affectant le flash ici. La synchronisation de l’obturateur et la correction de l’exposition au flash sont jointes par :

  • Mode Flash : Ignorez cette option ; elle n’est pas réglable lorsque vous utilisez le flash intégré.
  • Mesure E-TTL II : Voir ci-dessus.
  • Fonctionnement du flash externe Setting et External flash C.Fn setting : ces deux dernières options de la liste Flash Control concernent les têtes de flash externes ; elles n’affectent pas les performances du flash intégré. Toutefois, elles ne s’appliquent qu’aux flashes Canon de la série EX qui vous permettent de contrôler le flash par l’intermédiaire de l’appareil photo. Si vous possédez un tel flash, reportez-vous au manuel du flash pour plus de détails.

Mode entraînement : Il est possible de réaliser des prises de vue en continu à des vitesses extrêmement élevées : jusqu’à 10 ips en utilisant l’AF One Shot (la première position AF est fixe), et jusqu’à 7,4 ips en utilisant l’AF servo (où l’appareil photo effectue la mise au point en continu, même avec des sujets en mouvement).

  • Simple : l’appareil photo prend une photo chaque fois que le déclencheur est enfoncé à fond.
  • continu élevé : l’obturateur se déclenche aussi longtemps que vous appuyez sur le bouton, à la vitesse de rafale maximale.
  • continu : l’obturateur se déclenche aussi longtemps que vous appuyez sur le bouton, à une cadence plus lente. C’est une bonne idée si vous voulez pouvoir prendre des photos et écrire plus longtemps sur la carte SD sans saturer la mémoire tampon.
  • Minuterie automatique 10 : l’appareil prend une photo au bout de 10 secondes.
  • self timer 2 : l’appareil prend une photo après 2 secondes.
  • self timer continuous : l’appareil prend des photos en continu après un petit délai.

Expo.comp./AEB : Compensation de l’exposition et bracketing automatique de l’exposition.

Compensation de l’exposition : Si vous pensez que votre appareil photo sur-expose ou sous-expose vos images, ou si vous souhaitez le faire pour des raisons créatives, vous pouvez modifier le niveau d’exposition par une échelle de plus ou moins 3 EV.

Bracketing d’exposition automatique.. : En utilisant le paramètre de compensation d’exposition, vous pouvez capturer des images à différents niveaux d’exposition, puis sélectionner ultérieurement l’image optimale à l’aide d’une échelle de plus ou moins 5 EV. Ces deux fonctions peuvent être utilisées en combinaison.

Seules 3 prises de vue sont autorisées. La compensation EV est plus facilement disponible via d’autres interfaces, mais elle est ici pour pouvoir être utilisée avec le bracketing d’exposition automatique.

Réglages de la vitesse ISO pour les photos

Vitesse ISO : peut être réglée sur Automatique ou déterminer une valeur appropriée pour vous-même. Par exemple, pour les paysages, lorsque vous utilisez un trépied, la valeur est généralement réglée sur ce que l’on appelle la base ISO 100. L’ISO 100 vous donne la qualité optimale pour ce capteur, mais pour de nombreux autres types de photographie, vous aurez besoin d’un ISO plus élevé afin d’obtenir une vitesse d’obturation suffisamment rapide et donc aucun mouvement dans vos images. Laissez ce paramètre sur auto pour la plupart des utilisations.

ISO Auto : Cette option permet de définir la valeur maximale de l’option Auto, de 400 à la valeur maximale de 25600. Lorsque vous augmentez la valeur ISO, vous augmentez effectivement la sensibilité du capteur en augmentant la sortie. Cela entraîne de plus en plus de bruit à chaque fois que la puissance est doublée. Je n’irais pas plus loin que 6400 avec cet appareil. Peut-être que 3200 serait mieux si votre style de prise de vue le permet et si vous n’obtenez pas d’images floues.

Réglages de la vitesse ISO pour les films

ISO Auto : réglez sur 6400, 12800 ou 25600. N’allez pas au-delà de 12800 pour les vidéos.

Optimiseur d’éclairage automatique

Corrige automatiquement la luminosité et le contraste de l’image. Cette fonction n’affecte que les fichiers Jpeg et non les fichiers Raw, mais elle peut être utile pour les photographes Jpeg. Essayez et voyez si vous aimez l’effet réglé sur faible ou standard.

Priorité aux tons clairs

Améliore la gradation des tons clairs pour éviter la surexposition des sujets lumineux. Avec la priorité aux tons clairs, l’appareil photo sous-expose l’image pour éviter d’écrêter les hautes lumières, puis augmente les ombres pour donner l’impression d’une gamme dynamique plus large dans les jpegs. Il s’agit de la même chose que ce que vous pouvez faire lorsque vous traitez des fichiers bruts, sauf qu’elle s’applique uniquement aux fichiers JPEG. Il s’agit d’une autre fonctionnalité intéressante à expérimenter. Soit désactivée, soit activée.

Mode de mesure

Prendre une photo est souvent appelé “faire une exposition”. En effet, lorsque vous appuyez sur le déclencheur de l’appareil photo, vous fixez le début de l’enregistrement de la lumière qui frappe le capteur.

Un autre capteur à l’intérieur de l’appareil, appelé capteur de mesure, joue un rôle central dans cette opération : il mesure la lumière qui traverse l’objectif et détermine la quantité de lumière nécessaire pour produire une photo bien exposée.

Vous pouvez choisir quatre façons différentes dont ce capteur va lire la lumière :

  • Évaluatif : Ce mode mesure l’ensemble de la scène, mais met davantage l’accent sur ce sur quoi l’appareil photo est focalisé. Étant donné que l’appareil applique effectivement sa propre compensation d’exposition dans ce mode de mesure, il peut améliorer vos chances d’obtenir une bonne exposition lorsque vous devez prendre une photo rapidement. La plupart des photographes utilisent ce mode de mesure.
  • Partielle : Cette alternative à la mesure spot vous permet de prendre une mesure dans une très petite zone au centre du cadre. Cette zone représente environ 6 % du capteur. Il s’agit d’une zone légèrement plus grande que la mesure spot normale, ce qui la rend plus facile à utiliser. C’est un outil idéal pour la photographie de portrait.
  • Spot : La mesure spot ne couvre que le point autofocus central et la zone qui l’entoure immédiatement. Il offre une précision extrême en matière de mesure, mais vous devrez évaluer les tons avec précision pour tirer le meilleur parti de ce mode de mesure.
  • Moyenne pondérée centrale : Il s’agit du mode de mesure le plus ancien, dans lequel un relevé de compteur est effectué sur l’ensemble du cadre. Il met cependant davantage l’accent sur ce qui est positionné au centre du cadre et n’utilise pas de compensation d’exposition, il applique le même modèle de moyenne à chaque prise de vue.
Minuterie de mesure

Lorsque vous appuyez à mi-course sur l’obturateur (ou utilisez le bouton de mise au point arrière) dans l’un des modes de zone créative, puis que vous le relâchez, le compteur de l’appareil photo effectue un relevé et définit les valeurs d’exposition. Ces valeurs sont temporisées et disparaissent après le temps défini par cette option. Vous devez à nouveau appuyer à mi-course pour effectuer un nouveau relevé à ce moment-là. De 4, 8, 16, 30 sec. à 1, 10, 30 min.

Expo. Simulation

Lorsque l’option “Exp.SIM” (qui signifie “Simulation d’exposition”) est activée, l’image que vous voyez sur l’écran arrière et le viseur correspond à l’image finale. Vous pouvez laisser cette option activée, sauf lorsque vous utilisez le flash en studio, car dans ce cas, vous ne verrez qu’un cadre sombre.

Balance des blancs

Normalement, la balance des blancs automatique (AWB) fait très bien l’affaire, mais vous avez également la possibilité de la modifier en AWB W (balance des blancs automatique avec priorité aux blancs – ce réglage est idéal pour l’éclairage intérieur), Lumière du jour, Ombre, Nuageux, Tungstène, Fluorescent blanc, Flash, Personnalisé et Température de couleur réglable.

Balance des blancs personnalisée

Ce paramètre fait apparaître des images compatibles à utiliser. Réglez la balance des blancs sous la même source de lumière que celle qui éclairera votre photo.

Décalage de la balance des blancs/Bkt.

Le décalage de la balance des blancs est un paramètre de l’appareil photo EOS M50 qui permet au photographe de dévier les couleurs des images vers le bleu, l’ambre, le magenta ou le vert. Ce décalage de couleur peut être utilisé pour ajouter ou supprimer les décalages de couleur qui peuvent se produire lors de la prise de vue dans des conditions d’éclairage mixte. Pensez par exemple au flash et à la lumière du jour, au flash et aux lumières intérieures, aux lumières de la rue et à la lumière du jour, etc. La balance des blancs peut être décalée de -9 à +9 dans les directions bleu/ambré et vert/magenta, ou des combinaisons de décalages bleu/ambré et vert/magenta. Le décalage bleu/ambre est égal à cinq mired pour chaque étape.

Espace couleur

sRGB est ce qui est utilisé en ligne, et Adobe RGB a un profil de couleur plus étendu qui imite l’œil humain. Vous pourriez penser que ce dernier est préférable, mais à moins que vous n’imprimiez beaucoup de photos avec un équipement professionnel, Adobe RGB est plus compliqué qu’il n’en vaut la peine, car vous devrez vérifier chaque photo que vous souhaitez utiliser en ligne et la convertir en sRGB.

Style d’image

Le style d’image vous permet de prendre des photos dans les tons de couleur que Canon juge les plus appropriés à chaque sujet. Il s’agit notamment de préréglages normaux comme Standard, Portrait et Paysage, mais aussi de scénarios avancés comme Monochrome, Détail fin, Neutre et Fidèle.

Tous ces styles d’image peuvent être ajustés individuellement selon les goûts de chacun grâce à des réglages tels que la netteté, la finesse des détails, le seuil, le contraste, la saturation et la teinte. Ces réglages peuvent être enregistrés dans 3 emplacements définis par l’utilisateur et même transférés vers d’autres appareils EOS.

Auto, Standard, Portait, Paysage, Détail fin, Neutre, Fidèle, Monochrome, Déf. utilisateur 1, 2 et 3]

Exposition longue

Activez la réduction du bruit pour les expositions d’une seconde ou plus avec le Canon M50. Cette fonction prend un deuxième cadre noir ou sombre (avec l’obturateur fermé) avec un temps d’obturation identique à celui de votre première photo. Le bruit de ce cadre est ensuite soustrait de la photo originale. Cette méthode est le type de réduction du bruit le plus fiable, car le bruit est mesuré spécifiquement à cet endroit et à ce moment, avec le même niveau d’humidité et de température. Tous ces facteurs peuvent contribuer à des images bruyantes, en particulier lors de longues expositions.

Certains photographes trouvent cependant ennuyeux de devoir attendre la fin de cette opération, car elle double le temps. Vous pouvez le désactiver et expérimenter d’autres types de réduction du bruit dans Lightroom ou tout autre éditeur de photos si vous prenez des photos au format RAW.

NR à vitesse ISO élevée

Vous avez le choix entre trois niveaux de réduction du bruit : Standard, Élevé ou Faible. Cette fonction est particulièrement efficace lors de la prise de vue à des vitesses ISO élevées.

Multishot : Cette technique combine automatiquement quatre images capturées en une seule fois pour réduire le bruit. Par rapport au réglage de la vitesse ISO élevée NR sur [High], cette fonction minimise la perte de qualité de l’image tout en réduisant le bruit. C’est la meilleure technique pour les photographes Jpeg.

Suppression des données de la poussière

Cette fonction vous permet de télécharger vos prises de vue sur votre ordinateur à l’aide du logiciel Canon. Le logiciel analysera les images et enregistrera tous les points de poussière qui apparaissent sur plusieurs images. Cette base de données est ensuite renvoyée au Canon M50 qui ignorera les pixels recouverts de poussière.

Je ne pense pas que cela soit nécessaire, car un nettoyage humide périodique effectué par vous-même ou par un professionnel devrait faire partie de la routine de nettoyage de votre appareil photo, de toute façon.

Obturateur tactile

Si la fonction Touch Shutter est réglée sur On, vous pouvez prendre des photos facilement en demandant à l’appareil de faire la mise au point sur votre sujet et de régler la luminosité par simple toucher. Je n’utilise pas cette fonction, mais si vous venez d’un smartphone, vous pourriez la trouver très utile.

Paramètres de mise au point automatique par toucher et glisser

La fonction Touch & Drag AF signifie essentiellement que vous pouvez faire glisser le point autofocus souhaité n’importe où sur l’écran. C’est beaucoup plus rapide que toute autre méthode pour le faire.

Vous pouvez sélectionner la zone tactile active : Tout le panneau, droite, gauche, haut droit, Btm droite, haut gauche, Btm gauche. Je l’ai réglée sur le bas à gauche car cela vous permet de regarder dans le viseur et de changer facilement la zone de mise au point en même temps.

Page Shoot 6 (SHOOT6)

Fonctionnement de l’AF

One Shot : pour les sujets fixes. Lorsque vous appuyez sur le déclencheur à mi-course, l’appareil photo n’effectue la mise au point qu’une seule fois.

  • Lorsque la mise au point est effectuée, le point à l’intérieur de la zone de mise au point automatique réalisant la mise au point s’allume brièvement en rouge, et le voyant de confirmation de la mise au point <> dans le viseur s’allume également.
  • Avec la mesure évaluative, le réglage de l’exposition sera défini en même temps que la mise au point est effectuée.
  • Lorsque vous maintenez le bouton de l’obturateur enfoncé à mi-course, la mise au point est verrouillée. Vous pouvez alors recomposer la photo si vous le souhaitez.

Servo : Cette opération AF est destinée aux sujets en mouvement lorsque la distance de mise au point change constamment. Lorsque vous maintenez le bouton de l’obturateur enfoncé à mi-course, le sujet est mis au point en continu.

  • L’exposition est définie au moment où la photo est prise.
  • Lorsque la sélection du point AF est automatique, l’appareil photo utilise d’abord le point AF central pour faire la mise au point. Pendant la mise au point automatique, si le sujet s’éloigne du point AF central, le suivi de la mise au point continue tant que le sujet est couvert par un autre point AF.
Méthode de mise au point automatique

Visage + Suivi :

  • le Canon M50 recherche les visages dans le cadre. S’il en trouve un, il affiche un cadre de mise au point blanc sur le visage.
  • Dans une photo de groupe où plusieurs visages sont reconnus par l’appareil, des flèches apparaissent de part et d’autre de la zone de mise au point. Pour choisir un autre visage comme cible de mise au point, appuyez sur le visage ou utilisez le Multi-contrôleur pour déplacer le cadre de mise au point sur le visage.
  • Pour verrouiller la mise au point sur le visage, appuyez sur le déclencheur à mi-course ou appuyez sur le bouton AF-ON et maintenez-le enfoncé. Lorsque la mise au point est verrouillée, le cadre de mise au point devient vert, comme illustré ci-dessus à droite, et l’appareil photo émet un signal sonore. (Désactivez l’effet sonore via l’option Bip du menu Prise de vue 1.) Si la mise au point n’est pas réussie, la zone de mise au point devient rouge.

Zone :

Sélectionnez une zone dans laquelle l’EOS M50 effectuera la mise au point. Sympathique à utiliser avec les réglages AF par toucher et glisser de la page précédente .

1 point : un seul point AF est utilisé pour un autofocus extrêmement précis.

Taille du cadre AF

Sélectionnez une taille de cadre normale ou petite pour l’opération AF 1 point.

Détection des yeux AF

est une nouvelle fonctionnalité intéressante, introduite avec l’appareil photo EOS M50. Lorsque la méthode AF est réglée sur Détection des visages + Suivi, la totalité de la zone AF active (voir les contours colorés dans les graphiques ci-dessus) est utilisée pour la mise au point. Et, si un visage humain est détecté, la technologie de détection des visages a été améliorée : l’appareil ne se contente pas de faire la mise au point sur le visage le plus proéminent de la scène. Elle est désormais capable de détecter l’œil le plus proche sur ce visage et de placer une zone de mise au point plus petite sur cet œil. Si cette personne se déplace dans la zone de l’image, l’AF de détection des yeux continue de suivre cet œil, tant qu’il reste visible.

Lorsque la détection des yeux AF est active, vous verrez une grande boîte extérieure indiquant que la détection des visages a reconnu un visage humain. À l’intérieur de ce cadre, une boîte plus petite entoure l’œil sur lequel se concentre la détection automatique des yeux.

Cela signifie que la mise au point sera plus que jamais effectuée sur l’œil ” principal ” de vos sujets, que vous preniez des portraits ou des photos spontanées. Alors que de nombreux photographes expérimentés faisaient auparavant l’effort de passer à un seul point AF et de le déplacer manuellement pour couvrir le visage d’un sujet humain, la nouvelle technologie Eye Detection AF signifie que ce processus peut être laissé à l’EOS M50 dans de nombreux cas.

Pour activer l’AF par détection des yeux, il suffit d’activer l’AF par détection des yeux dans le 3e écran du menu de prise de vue et de s’assurer que la méthode AF active est la détection et le suivi du visage. Cette méthode fonctionnera dans la plupart des modes de prise de vue.

Bien que l’AF par détection des yeux fasse normalement la mise au point sur l’œil le plus proche de l’appareil photo, si vous voulez vous concentrer sur l’autre œil du sujet, c’est facile à faire – il suffit d’appuyer deux fois sur le bouton de sélection du point AF, au dos de l’appareil photo. Vous verrez la petite “boîte” entourant l’œil détecté passer à l’autre œil du sujet.

Pour que la détection automatique des visages et la détection automatique des yeux, plus avancée, fonctionnent, l’appareil photo doit être capable d’identifier les caractéristiques typiques du visage humain – deux yeux, un nez et une bouche. Par conséquent, l’AF par détection des yeux du M50 peut présenter certaines limites :

  • Il ne fonctionne pas avec la mise au point automatique servo, et ne peut donc pas fonctionner avec des sujets en mouvement (par conséquent, la mise au point automatique par détection des yeux n’est pas possible en mode sport ou en mode panoramique).
  • Il est désactivé si vous utilisez les réglages de l’effet miniature ou de l’effet Fish-eye, dans les modes Filtres créatifs.
  • L’AF par détection des yeux ne peut pas être utilisé lors de l’enregistrement de vidéos (la détection globale des visages est possible pendant l’enregistrement de vidéos, y compris lorsque l’AF servo vidéo continu est actif).
  • Le principal visage de la scène doit être suffisamment proche pour occuper un certain espace dans l’image. Si un visage détecté est trop éloigné ou trop petit dans le cadre, l’EOS M50 revient à la détection de visage classique et vous ne verrez pas la petite ” boîte ” qui s’affiche au-dessus de l’œil du sujet avant la prise de vue.
  • L’AF par détection des yeux peut poser des problèmes si les yeux du sujet sont partiellement ou totalement fermés.
  • Le visage principal doit être tourné de manière à faire face à l’appareil photo et les yeux doivent également être orientés dans la direction de l’appareil. Bien qu’un contact visuel direct avec l’appareil photo ne soit pas nécessaire, si les yeux du sujet sont inclinés de manière significative d’un côté ou de l’autre, la détection automatique des yeux du M50 peut ne pas être en mesure de détecter l’œil le plus proche de l’appareil photo (là encore, elle reviendra généralement à la détection ordinaire des visages ou à la sélection automatique conventionnelle du point AF).
  • Si l’un ou les deux yeux du sujet sont dans l’ombre, la détection automatique des yeux (et parfois la détection automatique des visages) peut avoir des difficultés à fonctionner.
  • Les lunettes de soleil, le maquillage excessif autour des yeux, les masques, etc. empêchent généralement l’AF de détection des yeux de détecter l’œil le plus proche et d’en faire la mise au point. Et, comme la détection des visages, elle est conçue pour détecter les yeux humains… elle ne fonctionne normalement pas avec les animaux ou autres sujets non humains.
Mise au point automatique continue

Activez ou désactivez la mise au point automatique continue, c’est-à-dire que l’appareil photo essaie constamment de faire la mise au point, même sans appuyer sur le déclencheur. Désactivez cette fonction.

Mode de mise au point

Sélectionnez le mode autofocus, dans lequel l’appareil photo effectue automatiquement la mise au point, ou le mode manuel, dans lequel vous devez tourner la bague de mise au point manuelle de l’objectif pour effectuer manuellement la mise au point.

Page Shoot 7 (SHOOT7)

Objectif électronique MF

Disable after One-Shot AF/Enable after One-Shot AF : Ce dernier permet d’affiner la mise au point manuellement en mode AF tout en appuyant à mi-course sur le déclencheur.

Tir du faisceau d’assistance AF

Il s’agit d’un faisceau de lecture dont disposent certains flashs, qui aide à faire la mise au point dans les situations de faible éclairage.

Réglages du peaking MF

Le peaking est une aide à la mise au point manuelle lorsque l’appareil photo est réglé sur la mise au point manuelle. La zone de mise au point aura un type de bruit coloré superposé à la scène dans le viseur ou sur l’écran. Ce n’est bien sûr pas mémorisé, c’est simplement une aide qui vous permet de déterminer où se trouve votre mise au point manuelle et si votre sujet sera net. Cette fonction est très pratique, je l’ai réglée sur la couleur rouge et le niveau élevé.

Réglages IS

Certains objectifs intègrent une stabilisation optique de l’image. Cela permet d’obtenir des images nettes même avec des vitesses d’obturation faibles. Il n’y a pas vraiment d’inconvénients à l’utiliser, sauf qu’il n’est pas nécessaire de l’utiliser pour photographier des paysages.

Il existe également un système de stabilisation d’image électronique pour les vidéos, qui peut être utile à certains, bien que l’effet soit minime.

Niveau Auto Vidéo :

Si vous avez activé le stabilisateur d’image numérique, cette option est grisée. Mais désactivez-la – et vous pouvez le faire si l’objectif est équipé d’un OIS mais ne prend pas en charge la combinaison IS – et vous pouvez activer le niveau automatique. Cela compense le roulis – par exemple, cela devrait maintenir l’horizon à niveau.

Page Shoot 8 (SHOOT8)

Il est possible d’enregistrer des vidéos 4K avec le Canon M50, mais cela comporte certaines limites. Elle n’est disponible que lorsque le mode vidéo est sélectionné sur le sélecteur de mode. Et la fréquence d’images n’est que de 25 ips avec un débit binaire maximal de 150 Mbps.

Une restriction plus sérieuse est le degré de recadrage du cadre, qui combine le recadrage de 1,6x associé au capteur APS-C avec un recadrage supplémentaire de 1,6x imposé par le réglage 4K. Il s’agit d’un recadrage très important et pour certains blogueurs ou vidéastes, cela pourrait être un obstacle trop important à surmonter.

Qualité d’enregistrement vidéo : Vous pouvez choisir entre 4K, FHD ou HD.

Réglage de la qualitéTaille du fichier d’enregistrementDurée d’enregistrement sur une carte de 32 Go
4K 25p15000 Ko/sec.35 minutes 33 secondes
Full HD (1080p) 50p7 500 Ko/s.1 heure, 11 minutes 7 secondes
FHD 25p3750 Ko/s.2 heures, 22 minutes 13 secondes
HD (720p) 100p6 500 Ko/s.1 heure, 22 minutes 3 secondes
HD 50p3250 Ko/s.2 heures, 44 minutes 6 secondes

L’enregistrement continu s’arrête après 29 minutes et 59 secondes ou lorsqu’un seul enregistrement HD 100p atteint sept minutes et 29 secondes. Il créera de nouveaux fichiers après l’arrêt de l’enregistrement si l’utilisateur maintient le bouton d’enregistrement enfoncé.

Le recadrage supplémentaire n’affecte pas les modes d’enregistrement Full HD ou HD, qui peuvent également bénéficier de l’AF Dual Pixel, permettant un autofocus plus rapide et plus précis. L’enregistrement en time-lapse est également pris en charge avec trois modes “Scène” prédéfinis et les utilisateurs peuvent choisir entre le Full HD (1920 x 1080 pixels) et le 4K (3840 x 2160 pixels).

Le premier (3 secondes entre les prises de vue) est destiné aux sujets tels que les personnes en mouvement, le deuxième aux changements plus lents (5 secondes entre les prises de vue), comme les nuages en mouvement, et le troisième est encore plus lent (15 secondes entre les prises de vue) pour les “scènes qui changent lentement”. Il existe également un paramètre personnalisé qui vous permet de sélectionner l’intervalle entre les prises de vue et le nombre total d’images dans la séquence.

Notez que l’AF double pixel n’est pas disponible pour les vidéos 4K. Vous devez vous fier à l’AF basé sur le contraste, qui peut être sensiblement plus lent.

Enregistrement sonore :

Enregistrement son. Auto/Manuel/Désactivé ;

Manuel donne accès à une échelle de niveau d’enregistrement de 5 points et à une fonction de vent. Level (niveau d’enregistrement) sur une échelle de 5 points, et un écran Filtre anti-vent/Atténuateur avec Activation/Désactivation du filtre anti-vent et Auto/Activation/Désactivation de l’atténuateur.

Tous ces écrans disposent d’une échelle horizontale en direct pleine largeur indiquant les niveaux sonores actuels sur les canaux L et R.

Movie Servo AF :

Lors de la prise de vue vidéo, le mode Movie Servo AF offre une mise au point fluide et naturelle lors du passage de différents sujets ou de différentes distances dans la scène, ainsi que la possibilité de spécifier la sensibilité de suivi, la vitesse AF et la priorité de suivi des visages.

Fonction du déclencheur btn

Vous pouvez sélectionner ici la fonction du déclencheur à mi-course :

  • Meter.+Movie Servo
  • AF/Mesure +One-Shot
  • AF/Mesure uniquement
Obturateur lent automatique

Le Canon M50 utilise automatiquement des vitesses d’obturation lentes pour obtenir des enregistrements plus lumineux dans les endroits où l’éclairage est insuffisant. Il utilise des vitesses allant jusqu’à 1/30e de seconde.

Page Paramètres de lecture 1 (PLAY1)

Protéger les images

Vous pouvez choisir de protéger et de déprotéger une image contre l’effacement sur l’EOS 50D. Une fois qu’une image est protégée, elle ne peut pas être effacée par la fonction d’effacement de l’appareil photo. Pour effacer une image protégée, vous devez d’abord annuler la protection. Si vous effacez toutes les images, seules les images protégées seront conservées. Ceci est pratique lorsque vous souhaitez effacer en une seule fois des images inutiles.

Vous pouvez choisir entre Sélectionner les images, Sélectionner la plage, Toutes les images du dossier, annuler la protection de toutes les images du dossier, Toutes les images de la carte ou annuler la protection de toutes les images de la carte.

Rotation de l’image

Les images verticales sont automatiquement pivotées afin d’être affichées verticalement sur l’écran LCD de l’appareil photo et sur l’ordinateur personnel au lieu d’être affichées horizontalement. Le réglage de cette fonction peut être modifié.

  • Immédiatement après la capture de l’image, l’image verticale ne sera pas automatiquement tournée pour la révision de l’image.
  • Si l’image verticale est prise alors que l’appareil photo est pointé vers le haut ou vers le bas, l’image peut ne pas pivoter automatiquement pour la lecture.
  • Si l’image verticale ne pivote pas automatiquement sur l’écran de l’ordinateur personnel, cela signifie que le logiciel que vous utilisez est incapable de faire pivoter l’image.
Effacer des images

Sélectionnez et effacez les images en sélectionnant une plage ou Toutes les images du dossier ou Toutes les images de la carte.

Ordre d’impression

Vous pouvez connecter l’appareil photo à une imprimante via le Wi-Fi pour imprimer directement vos images. Ce paramètre vous amène à l’écran de sélection où vous pouvez sélectionner une seule image, plusieurs images à imprimer et le réglage général. Voir le tutoriel ci-dessous sur la façon de se connecter à un smartphone, il s’agit de la même procédure pour se connecter à une imprimante.

Configuration du livre photo

Cette fonction est utile pour commander des livres photos en ligne et pour imprimer des livres photos sur une imprimante.

Lorsque vous sélectionnez des images à utiliser dans des livres photos (jusqu’à 998 images) et que vous utilisez EOS Utility (logiciel fourni) pour les transférer sur un ordinateur, les images sélectionnées sont copiées dans un dossier dédié. Cette fonction est utile pour commander des livres photos en ligne et pour imprimer des livres photos sur une imprimante.

Filtres créatifs

Les filtres créatifs permettent d’ajouter des effets spéciaux à vos images. Vous disposez d’un large éventail de filtres : N/B granuleux, flou, effet œil de poisson, effet peinture à l’eau, effet Toy camera, effet miniature, HDR Art standard, vif, gras et en relief.

Page Paramètres de lecture 2 (PLAY2)

Traitement des images RAW

Pouvoir effectuer un post-traitement des images RAW juste après la prise de vue sur un appareil photo est une fonction qui s’avère très pratique.

Ces paramètres sont disponibles sur le Canon M50 :

  • Réglage de la luminosité : EV-1, EV-2/3, EV-1/3, EV±0, EV+1/3, EV+2/3, EV+1
  • Balance des blancs : WB : Paramètres de prise de vue, Auto, Lumière du jour, Ombre, Nuageux, Lumière tungstène, Lumière fluorescente blanche, Flash, Température de couleur
  • Style d’image : Style d’image : Paramètres de prise de vue, Auto, Standard, Portrait, Paysage, Détail fin, Neutre, Fidèle, Monochrome, Déf. utilisateur 1, Déf. utilisateur 2, Déf. utilisateur 3. 3
  • Optimiseur d’éclairage automatique : Désactiver, Faible, Standard, Élevé
  • Réduction du bruit à vitesse ISO élevée : Désactivé, faible, standard, élevé
  • Qualité d’image : écrit des fichiers jpeg de petite, moyenne et grande taille en résolution fine ou standard.
  • Correction de l’illumination périphérique : Activer/Désactiver
  • Aberration chromatique : Activer/Désactiver
  • Correction de la diffraction : Activé/Désactivé
Assistance créative

Même si vous avez peu de connaissances en photographie, vous pouvez sélectionner des options à l’écran écrites dans un anglais simple pour modifier la luminosité, flouter l’arrière-plan et prendre des photos qui vous ressemblent.

Vous pouvez également enregistrer vos paramètres préférés et les recharger facilement par la suite. Il peut même appliquer des paramètres à partir d’images prises dans Creative Assist.

Lorsque vous affichez des images prises en mode d’assistance créative, l’appareil photo peut vous montrer quels réglages de mode correspondent à quels réglages de l’appareil photo, ce qui vous permet de passer plus facilement aux modes de prise de vue Auto créatif.

Traitement RAW à commande rapide

Cette fonction vous permet de traiter rapidement un fichier RAW en fonction d’un filtre créatif et/ou d’un mode d’assistance créative.

Correction des yeux rouges

Vous pouvez corriger automatiquement les yeux rouges sur les images prises avec le flash. Vous pouvez également corriger les yeux rouges sur les images enregistrées. Cependant, il se peut que les yeux rouges ne soient pas automatiquement détectés dans certaines images ou que les résultats ne soient pas conformes à vos attentes.

Recadrage

En complément de l’autre fonction de traitement RAW de l’appareil photo, vous pouvez recadrer votre image ou plusieurs images librement ou selon des dimensions prédéfinies.

Redimensionnement

Il est également possible de redimensionner vos images RAW et de les enregistrer dans l’appareil photo pour les publier sur les médias sociaux, par exemple.

Paramètres de la page Play 3 (PLAY3)

Évaluation de

Vous pouvez ajouter un classement par étoiles à vos images ici. Ce classement apparaîtra plus tard lorsque vous transférerez les images sur votre ordinateur si vous utilisez Digital Photo Professional de Canon.

Vous pouvez :

  • Sélectionner des images
  • Sélectionner une plage
  • Toutes les images du dossier
  • Toutes les images de la carte
Diaporama

Vous pouvez configurer et démarrer un diaporama dans l’appareil photo ici.

Définir les conditions de recherche des images

Vous trouverez beaucoup de facteurs à choisir ici, honnêtement je ne sais pas pourquoi cela a été implémenté et je ne l’utilise jamais.

Saut d’image avec cadran

Ce paramètre permet de sélectionner l’ampleur du saut de votre bibliothèque d’images lorsque vous tournez la molette.

Vous pouvez sélectionner un par un, un saut de 10, un saut par numéro spécifié, par date, par dossier, afficher uniquement les films, uniquement les photos, uniquement les images protégées ou afficher par classement des images.

Page Paramètres de lecture 4 (PLAY4)

Affichage des informations de lecture

Vous pouvez activer jusqu’à 9 écrans individuels – tous sauf le premier, qui est la superposition des informations de prise de vue de base, permettent de spécifier l’histogramme en tant que luminosité ou RVB, et dans certains cas, les deux.

Affichage du point AF

Ce paramètre permet d’afficher ou de masquer le nombre de points AF à l’écran et dans le viseur.

Vue de la dernière vue

Activez ou désactivez la vue des images précédentes afin de pouvoir les comparer.

Page 1 du menu de configuration (SET UP1)

Sélectionner un dossier

Vous pouvez sélectionner et/ou créer le dossier sur votre carte SD où les fichiers seront stockés ici.

Numérotation des fichiers

Vous pouvez régler la numérotation des fichiers pour chaque nouvelle prise de vue sur Continu ou Réinitialisation automatique/Réinitialisation manuelle. L’option Continu permet de numéroter vos photos de manière consécutive. La réinitialisation automatique réinitialise la numérotation chaque fois qu’une carte SD est insérée, et la réinitialisation manuelle réinitialise la numérotation une fois ;

Rotation automatique

La rotation automatique fait pivoter automatiquement les images prises en mode portrait pour les adapter à la taille de l’écran. Vous pouvez activer ou désactiver cette fonction et décider si ce comportement s’appliquera également aux images importées sur votre PC à l’aide du logiciel Canon.

Formater la carte

Vous devez formater votre carte SD dans l’appareil photo chaque fois que vous insérez une carte SD au début d’une nouvelle session. Cela permet de s’assurer qu’il n’y aura pas d’erreurs d’écriture. N’oubliez pas que le formatage effacera toutes les images de la carte et qu’il ne sera même pas possible de les récupérer si vous choisissez l’option de formatage de bas niveau.

Paramètres de communication sans fil

Vous pouvez envoyer des images sans fil à votre ordinateur, votre smartphone ou votre imprimante. Cela peut se faire via Bluetooth ou WiFi.

Paramètres GPS

Bien que le Canon M50 ne soit pas équipé d’un module GPS intégré, il est toujours possible d’ajouter des données de localisation à vos images via les données GPS de votre smartphone. Pour ce faire, vous devez installer l’application Camera Connect de Canon.

Page 2 du menu de configuration (SET UP2)

Mode éco

Cette fonction vous permet d’économiser la batterie.Lorsque l’appareil n’est pas utilisé, l’écran s’assombrit rapidement pour réduire la consommation de la batterie.

Économie d’énergie

L’appareil s’éteint dans les circonstances suivantes. Appuyez à nouveau sur le bouton d’alimentation pour rétablir l’alimentation.

Mode prise de vue L’appareil s’éteint environ 3 minutes après l’accès à la dernière commande de l’appareil. L’écran LCD s’éteint automatiquement 1 minute* après l’accès à la dernière commande, même si [Mise hors tension automatique] est réglé sur [Non]. Appuyez sur n’importe quel bouton autre que le bouton d’alimentation pour rallumer l’écran LCD.
Mode Lecture ou connecté à une imprimante. S’éteint environ 5 minutes après le dernier accès à une commande de l’appareil photo.

Luminosité de l’écran

Réglez la luminosité de l’écran en 7 étapes.

Date/Heure/Zone

Sélectionnez votre fuseau horaire local, une date et une heure pour votre appareil photo. Ces informations seront inscrites dans les données EXIF de vos photos.

Langue

Sélectionnez votre langue préférée pour les menus de l’appareil photo. Je choisis l’anglais, car il est plus facile de trouver des informations en ligne en anglais.

Page 3 du menu de configuration (SET UP3)

Système vidéo

Sélectionnez NTSC ou PAL en fonction de la région où vous vivez.

Contrôle tactile

Vous pouvez activer ou désactiver l’écran tactile situé à l’arrière de votre Canon M50. Standard/Sensible/Disab

Bip

Vous pouvez activer ou désactiver le bip lorsque vous engagez l’obturateur ainsi que lorsque vous touchez l’écran.

Nettoyage du capteur

Vous devez régler cette option sur le nettoyage automatique. Chaque fois que vous éteignez l’appareil, le capteur se charge d’électricité, ce qui permet de déloger toutes les particules de poussière qui pourraient s’y trouver. Vous devez également prendre l’habitude de nettoyer régulièrement la cage du capteur avec un simple souffleur d’air.

Si vous préférez ne nettoyer le capteur que périodiquement, vous pouvez utiliser la fonction “nettoyer maintenant” pour effectuer immédiatement cette procédure.

Résolution HDMI

Vous pouvez choisir entre Auto, où la caméra décidera automatiquement du type de périphérique auquel elle est connectée, et 1080p.

Sortie HDMI HDR

Sortie HDR vers un téléviseur compatible doté d’un connecteur Micro – Type D. Si vous ne comptez pas utiliser cette fonction, désactivez-la.

Page 4 du menu de configuration (SET UP4)

Informations sur les fusillades. Disp.

Il y a quelques sous-menus ici, voyons ce qu’ils font.

Réglages des infos écran : ces réglages offrent 5 options d’écran différentes. Les 3 premiers vous permettent de configurer les données superposées à l’affichage en direct et de les enregistrer comme 3 types d’écran distincts. Vous pouvez activer ou désactiver les informations de base sur la prise de vue (les données en haut et en bas de l’écran), les informations détaillées sur la prise de vue (les icônes sur les côtés gauche et droit), si les données agissent comme un bouton tactile ou non – sinon, elles perdent le cadre blanc et le fond gris – cela s’applique au bouton de menu Q, au bouton de prise de vue tactile, au bouton d’agrandissement, à la fréquence d’obturation, à l’ouverture, à l’échelle de compensation EV et à la valeur ISO et les “boutonne” ou les “déboutonne” tous en même temps ; l’histogramme ; la jauge de niveau.

Le quatrième type d’écran ne comporte que les cibles AF et les informations d’exposition lorsqu’il est actif, et le dernier type d’écran est l’écran d’information noir, sans affichage en direct, de type DSLR. Ces options sont celles que vous faites défiler avec le bouton Info lorsque vous prenez des photos avec l’appareil – en fait, cette section vous permet de les personnaliser à votre goût.

Toujours dans ce sous-menu, nous avons les paramètres d’information et de basculement de l’EVF (3 choix différents d’EVF – l’un avec des informations de prise de vue de base sous l’écran, les deux autres configurables pour ajouter et combiner individuellement comme vous le souhaitez les icônes verticales d’informations de prise de vue détaillées, l’histogramme, la jauge de niveau). Comme l’élément précédent, il s’agit d’un moyen de personnaliser ce que vous obtenez lorsque vous passez d’un style d’affichage à l’autre pendant la prise de vue en utilisant la touche Info.

Le sous-menu propose ensuite l’affichage de la grille [Off, 3×3, 6×4, 3×3+diag], l’affichage de l’histogramme [Luminosité/RVB, Large/Small] et la réinitialisation. C’est la fin de ce sous-menu.

Affichage inversé

Bien que l’affichage soit identique lorsque cette fonction est activée, il est symétriquement opposé sur l’axe vertical. Une fonction assez intéressante pour l’écran pivotant lorsqu’il s’agit de prendre un autoportrait ou en mode retardateur.

Disp. Performance

Vous pouvez régler ce paramètre sur Économie d’énergie pour économiser la batterie, même si les taux de rafraîchissement seront un peu plus lents qu’avec le paramètre Lisse.

Format d’affichage VF

L’option [Affichage 1] affiche l’image Live View sur la totalité de l’écran du viseur. Cela vous permet d’optimiser l’utilisation de l’écran du viseur, mais les icônes de prise de vue, telles que celles indiquant les réglages de la balance des blancs et l’Optimiseur d’éclairage automatique, seront superposées sur les côtés de l’image du viseur. Si vous n’aimez pas cela, vous pouvez préférer [Affichage 2], qui présente une image Live View plus petite, avec les icônes de prise de vue dans les bordures entourant l’image.
Les icônes affichées sont personnalisables dans une certaine mesure et pivotent en conséquence lorsque vous passez en orientation portrait.

Paramètres d’affichage

Vous pouvez choisir de passer automatiquement de l’écran arrière au viseur si votre œil est détecté, ou d’utiliser uniquement l’écran arrière, ou d’utiliser uniquement le viseur et d’éteindre l’écran.

Page 5 du menu de configuration (SET UP5)

Fonctions personnalisées (C.Fn)

Ce menu comporte 5 sous-menus :

  • Extension ISO : vous pouvez augmenter le réglage ISO de 25600 à 51200, mais cela ne fonctionne que pour les fichiers Jpeg.
  • Décalage de sécurité : Le décalage de sécurité remplace vos réglages actuels s’ils sont si éloignés que vous n’obtiendrez qu’une photo vierge. Il annule vos réglages et modifie l’ouverture, la vitesse ou l’ISO pour que vous obteniez quelque chose au lieu d’une photo vierge.
  • Déclencher l’obturateur sans objectif : permet d’engager l’obturateur même si aucun objectif n’est détecté. Il s’agit d’une fonction nécessaire pour utiliser des objectifs bien adaptés, mais sans contacts électroniques.
  • Retracter l’objectif à la mise hors tension : permet de définir si l’objectif doit être rétracté lorsque vous mettez l’appareil photo hors tension ou non. Toujours réglé sur Oui pour des raisons de sécurité.
  • Contrôle personnalisé : voir l’explication ci-dessous.

Il est possible d’utiliser le menu Contrôles personnalisés de la caméra pour modifier les opérations par défaut et attribuer une fonction différente (comme le contrôle du démarrage/arrêt de la vidéo) à l’une de ces touches :

  • Bouton M.Fn (en haut de l’appareil photo, à gauche du déclencheur)
  • Touche AF/MF (position 9 heures, sur le pavé de commande arrière rond)
  • Touche de compensation d’exposition (position 12 heures sur le pavé de commande arrière rond)
  • Bouton de flash (position 3 heures sur le pavé de commande arrière rond)
  • Bouton d’effacement (position 6 heures sur le pavé de commande arrière rond)

Il y a jusqu’à 26 fonctions qui peuvent être assignées à ces boutons : compensation de l’exposition, enregistrement vidéo, mise au point manuelle, mode flash, réglage de la qualité d’image par une seule touche [configurable en détail], qualité d’image par une seule touche (maintien) [là encore, configurable en détail], format de l’image fixe, réglages de la fonction flash, mode d’entraînement, ISO, optimisation de l’éclairage automatique, mode de mesure, style d’image, balance des blancs, activation/désactivation de l’obturateur tactile, AF par effleurement et glissement, fonctionnement de l’AF (one shot/servo), méthode d’AF, agrandissement, peaking, mode Eco, maximisation temporaire de la luminosité de l’écran, commutation manuelle temporaire entre VF et écran, désactivation de l’affichage, aperçu de la profondeur de champ, ou aucune fonction sur ce bouton.

L’exception est la personnalisation du déclencheur – elle est distincte de celle d’un menu précédent et offre 3 choix de ce qui doit se passer lorsqu’on appuie à mi-course sur le déclencheur : Démarrage de la mesure et de la mise au point automatique, démarrage de la mesure uniquement, verrouillage de l’exposition (tant que le bouton est enfoncé).

Niveau d’affichage (Appareil photo + icône de la tête et des épaules, turquoise)

NIVEAU D’AFFICHAGE (une seule page)

Affichage du menu

Par défaut, le M50 affiche une version simplifiée du menu, qui est différente du menu standard de Canon. Elle cache de nombreux paramètres avancés et, pour avoir accès à tous les paramètres, vous devrez passer au menu classique des reflex numériques Canon en réglant l’affichage du menu sur standard.

Guide des modes

Le guide des modes vous donne une explication du mode que vous choisissez avec le sélecteur de mode. Laissez cette option activée si vous êtes un débutant.

Guide des fonctions

Si cette option est activée, vous verrez une explication de chaque élément du système de menus dans une boîte contextuelle au bas de l’écran.

Icône étoile (verte)

MON MENU1

Mon menu vous permet de créer vos propres menus. Vous pouvez ajouter toutes vos fonctions de menu les plus utilisées à cette page, comme Format par exemple. En ajoutant vos fonctions préférées à ce menu, vous pourrez y accéder plus rapidement qu’en parcourant l’ensemble du système de menus.

Questions courantes sur le Canon M50

Existe-t-il une télécommande pour le Canon EOS M50 ?

Le M50 ne dispose pas d’un port pour un déclencheur à câble ni d’un récepteur infrarouge pour la télécommande Canon RC-6. La télécommande Canon BR-E1 Bluetooth peut toutefois être utilisée.

Comment utiliser la mise au point manuelle du Canon EOS M50 ?

Allez à la page de prise de vue 6 et changez le mode de prise de vue en mise au point manuelle. Sur la page de prise de vue 7, activez la fonction Peaking. Lorsque vous tournez la bague de mise au point manuelle de l’objectif, la zone de mise au point aura un type de bruit coloré superposé à la scène dans le viseur ou sur l’écran. Je l’ai réglé sur la couleur rouge et le niveau élevé.

Comment mettre à jour le micrologiciel de mon Canon EOS M50 ?

  • Rendez-vous sur le site Web de votre région.
  • Téléchargez le dernier firmware dans la section support.
  • Copiez les fichiers sur une carte SD dans le dossier principal.
  • Assurez-vous que la batterie de votre appareil photo est complètement chargée et insérez la carte SD contenant le dernier micrologiciel.
  • Allumez votre caméra et allez dans le menu de configuration page 5, onglet Firmware.
  • Appuyez sur OK et gardez votre caméra allumée sans la toucher.

Conclusion

J’espère que vous avez apprécié ce tour d’horizon de l’ensemble du système de menus du Canon M50 avec quelques conseils et astuces supplémentaires.

Le Canon M50 est un appareil photo sans miroir fantastique, et comme vous l’avez peut-être remarqué, de nombreuses fonctionnalités sont cachées dans le système de menus. Si vous avez des questions, posez-les dans la section des commentaires ci-dessous. Bon tournage !

1 réflexion sur “Comment utiliser le canon eos m50”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *